jeudi 29 octobre 2020
Le Temple de Salomon Le Temple de Salomon

Le Temple de Salomon et la fin des temps à la lumière du Coran : les hypothèses d'imam kanté Spécial

3e journé séminaire "Le Temple de Salomon dans le Coran et à la fin des temps à la lumière du Coran", les hypothèses d'imam kanté

Le dimanche 24 mars 2019, s’est tenu aux « Résidences Mamounes », le troisième cours sur le thème « Le Temple de Salomon et la fin des temps à la lumière du Coran »

Après les salutations d’usage, l’imam Kanté qui animait le cours a présenté le plan de son exposé en 4 axes :

  1. Bref historique du Temple de Salomon
  2. Enjeux contemporains autour du Temple de Salomon
  • Le Christianisme face au Temple de Salomon
  1. La double prophétie du Coran sur le Temple de Salomon et la fin des temps

A l’entame de son propos, l’imam Kanté a indiqué que depuis la création de l’organisation de « l’Institut du Temple » en 1987 et l’activisme y associé, la question de la reconstruction du Temple de Salomon occupe de plus en plus de place dans les revendications du peuple israélien comme le dit Enderlin, l’auteur de « Au nom du Temple »

Cette organisation a conçu une maquette du Temple selon les indications de l’Ancien Testament, collecté des ustensiles et autres objets y afférents et formé le personnel qui serait en charge du culte dès qu’elle recevra l’autorisation officielle de démarrer ses activités.

Puis, l’imam Kanté se pose la question à savoir : « Pourquoi le Temple (de Salomon) constitue-t-il un enjeu messianique à la croisée de représentations religieuses propres à chacune des trois confessions qui se réclament de l’héritage d’Abraham ? »

Pour l’imam Kanté, Israël étant en train de coloniser et d’occuper progressivement tout l’espace territorial qu’il souhaite avec le soutien indéfectible des USA, devant la timide réprobation de l’ONU et de l’UE, et la fragilité des pays arabes et musulmans, les fondamentalistes et activistes de l’organisation de « l’Institut du Temple » surfent sur cette vague pour pousser les décideurs politiques à autoriser la reconstruction du Temple sans laquelle selon eux, Israël est un corps sans âme.

Chez les juifs et chrétiens, des événements messianiques sont liés au Temple de Salomon à Jérusalem et leurs écrits et vidéos sur le net en disent long. Chez les musulmans, « l’enjeu que va constituer le Temple de Jérusalem à la fin des temps est de nos jours rarement abordé par les oulémas et assez mal connu des masses musulmanes » tient à préciser l’imam Kanté.

Après avoir projeté une vidéo dans laquelle un Rabbin explique en quoi le Temple de Salomon est au cœur de l’identité spirituelle du peuple juif, l’imam Kanté a procédé à un bref rappel sur les étapes clés de l’histoire du peuple d’Israël en rapport avec celui-ci (le Temple). Pour lui, il est important de retenir que selon l’Ancient testament, le peuple juif a reçu l’ordre de construire une maison pour Dieu avec toutes les indications nécessaires qui sont mentionnées dans le livre des Rois.

Au début, ce qui sera un Temple en terre Cananéenne était un tabernacle mobile que le peuple israélite amenait avec lui lors de ses pérégrinations dans le désert égyptien. Ce sont des Lévites Aaronides qui étaient à son service. C’est lorsque le peuple israélite s’installe en terre Cananéenne que Salomon recevra l’ordre de Dieu de Lui construire un Temple, ce qu’il fit environ 1000 ans avant J-C.

400 ans après, intervient la première destruction du Temple en 587 avant J-C par les forces babyloniennes conduites par Nabuchodonosor II.  Selon les sages du peuple israélite, cette destruction du Temple a été provoquée par toutes sortes de transgressions dont l’idolâtrie et la perversion des mœurs pratiquées au sein même de celui-ci. En 70 après J-C, c’est Titus à la tête des armées romaines qui va détruire le Temple reconstruit et redimensionné par Hérode. Depuis 2000 ans alors, le peuple israélite est resté sans Temple et entre dans l’ère des Synagogues.

L’imam Kanté arrive alors dans son exposé au moment où il explique que pour le christianisme, avec la venue de Jésus, c’est le temps de passage du Temple matériel à celui spirituel dans le cœur des chrétiens. D’ailleurs, selon l’Evangile de Marc par exemple, Jésus avait prédit la destruction du Temple lorsque certains de ses apôtres avaient attiré son attention sur la beauté et le caractère imposant de celui-ci. L’imam Kanté de préciser que selon certains auteurs chrétiens notamment évangélistes, les écritures annoncent la reconstruction du Temple mais pour le malheur du peuple juif car c’est l’Antéchrist qui le séduira, s’y installera et se proclamera Dieu.

Ensuite, l’imam Kanté déroule son exposé sur une double prophétie de punition du Coran relative à La Mosquée lointaine (« al masjidul aqsa » dénommé dans les hadith « Baytul maqdis ») qui n’est autre selon lui que le Temple de Salomon (Beit Ha Mikdash). C’est sur la base d’une interprétation méthodique et critique par rapport à la littérature exégétique à ce sujet, qu’il arrive à formuler les hypothèses clés de sa recherche tout en rappelant que c’est seulement à la sourate 17 aux versets 1 à 8 et 101-105 que cette Mosquée et les enjeux y afférents sont mentionnés. Il a aussi mentionné l’existence de hadiths authentifiés sur l’édification de la Mosquée al aqsa par Salomon.

C’est ainsi que l’imam Kanté dit avoir abouti aux résultats suivants :

  • La première promesse de punition s’est accomplie lors de la destruction (entrée dans la Mosquée) du Temple de Salomon en 587 avant J-C par les forces babyloniennes sous le commandement de Nabuchodonosor ;
  • La deuxième et ultime promesse de punition s’accomplira dans le futur, et ce sera la deuxième et ultime destruction du Temple (au nom de Salomon), ce qui suppose sa reconstruction ;
  • Après la première destruction, c’est seulement à notre époque que l’on observe la montée en puissance démographique, économique et militaire avec la création récente de l’Etat-nation d’Israël : conditions historiques uniques annoncées au verset 6 de la sourate 17 

Suite à l’exposé de l’exposé de l’imam Kanté, les participants ont eu l’occasion de poser des questions et d’apporter de riches contributions. C’est ainsi que l’imam a dû clarifier que ce qu’il a appelé la montée en puissance démographique, économique et militaire d’Israël se déduisait du verset 6 de la sourate 17 qui annonce l’après première punition. A un autre qui considérait que le terme lafîfan mentionnait au verset 104, pouvait faire allusion à la résurrection mélangée des corps, l’imam Kanté répondra que si l’on reste attaché aux versets de cette double prophétie, il devient clair que c’est d’un retour de la diaspora israélite au lieu de La Mosquée (Temple de Salomon) qu’il s’agit.

About Author

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

94 Responses Found

NewsLetter

Abonnez-vous pour recevoir nos lettres d'information dans votre courriel !