jeudi 29 octobre 2020
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 344
Histoire du Sénégal, la mise au point du prof Iba Der Thiam

Histoire du Sénégal, la mise au point du prof Iba Der Thiam

Professeur Iba Der THIAM, dont acte!

(...) Les erreurs que nous reconnaissons et pour lesquelles, nous nous excusons, proviennent du fait que nous ne sommes pas infaillibles et ne possédons pas toutes les connaissances possibles et imaginables. Dieu Seul sait tout. Nous ne sommes que des humains et l'être humain, par nature, est accessible à l'erreur.

C'est pourquoi, nous n'avons cessé, depuis 2014, de lancer un appel à tous les experts et à tous les sachant, pour qu'ils viennent nous prodiguer leurs avis et conseils.
Cet appel a été largement entendu, mais on peut mieux faire.
J'appartiens, moi-même, à la communauté Niassène, aussi, à travers mes grands pères Meissa SY et Sassy SY de Khelcom (Kaolack) et mon oncle El Hadji SY, Ex-Imam de la Mosquée de Marseille, qui a été l'homonyme de Cheikh Khalifa NIASSE, qui l'avait accueilli dans sa maison avec ses enfants dès l'âge de 7 ans et lui avait appris le Saint Coran en totalité et les autres sciences islamiques. Il disait de son vivant, que mis à part Dieu, il devait tout ce qu'il a eu à Cheikh Khalifa NIASSE.
Je ne ferai, donc, rien qui porte atteinte à la famille Niassène.
Cette page d'errata sera tirée et intégrée dans tous les exemplaires du livre et envoyé à tous ceux qui l'avaient déjà acquis à la date d'aujourd'hui.
Lors de la prochaine réédition, toutes ces observations seront introduites dans le texte de base de la nouvelle édition.
Enfin, si le Projet Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours (HGS) suscite des polémiques, c'est parce qu'il intéresse des Sénégalais qui le soutiennent dans leur écrasante majorité. Il invite tous ceux et toutes celles qui sont intéressés et qui ont lu les livres de HGS de nous faire part de leurs observations, qui seront prises en compte, autant que possible, dans le cadre des débats à venir.
Les réactions enregistrées nous réconfortent dans notre détermination à poursuivre notre travail.
Je pardonne à tous les manifestations d'humeur et les jugements de valeur tendancieux ou revanchards, qui ne visent qu'à blesser, à punir, ou à régler des comptes qui n'ont pas leur place ici et non à faire avancer le débat.

Iba Der THIAM

About Author

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

74 Responses Found

NewsLetter

Abonnez-vous pour recevoir nos lettres d'information dans votre courriel !