lundi 12 avril 2021
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 344
Atelier national sur le pétrole (CICAD), imam Kanté dit rester sa faim

Atelier national sur le pétrole (CICAD), imam Kanté dit rester sa faim

Paix sur vous
Après avoir assisté à l'atelier national sur le contenu local, je vous fais part sur le chaud, et en vrac, de quelques unes de mes observations.

N'ayant pas été associé au processus d'élaboration de cette loi, je ne saurais dire dans quelle mesure elle a été inclusive au plan national.

Je ne sais pas si les parties invitées à cet atèlier de "mise en œuvre" ont toutes été associées au processus d'élaboration de la loi.

Il m'a semblé incongru que ni le ministre du pétrole, ni le responsable du Cospetrogaz n'ait eu à prendre la parole.

Il y a eu nombre de hors sujet, de griotisme et de médisance politique sans que cela n'ait semblédérange les organisateurs de l'atelier.

Je ne pense pas que ce format soit le plus approprié car rien que pour le temps, en 3h, si on retire les deux longues prises de paroles du président, les 5 ou 6 présentations, il en restait peu pour des interventions bien argumentées du public.

Le propos du président selon lequel il n'y a pas de relation entre l'exploitation du pétrole et les activités de pêche m'ont laissé perplexe de même que lorsqu'il a dit que certaines préoccupations seront prises en compte dans les décrets d'application de la loi (lesquelles ?).

L'absence des partis de l'opposition n'est pas une bonne chose pour une loi si décisive qui a pour objectif principal de protéger les intérêts du peuple propriétaire des ressources naturelles comme a eu à le rappeler le président lui-même.
Etc,
Bien à vous

About Author

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

139 Responses Found

NewsLetter

Abonnez-vous pour recevoir nos lettres d'information dans votre courriel !