vendredi 4 décembre 2020
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 346
La méditation transcendantale (ou MT), l'Imam Kanté émet des doutes

La méditation transcendantale (ou MT), l'Imam Kanté émet des doutes

Paix sur vous

La méditation transcendantale (ou MT) est une marque déposée de relaxation et de développement personnel dérivée d'une pratique spirituelle indienne introduite en Occident en 1955 par Maharishi Mahesh Yogi (1917-2008).

Son effet sur la santé n'est pas scientifiquement démontré à ce jour, et les analyses de synthèse des recherches existantes ne permettent pas de démontrer une efficacité supérieure à celles des autres formes de méditation

Selon le mouvement de la méditation transcendantale, cette méditation aurait la capacité de générer un état de conscience que le Maharishi a baptisé « éveil au repos » et qui produit « un état physiologique plus ordonné, un relâchement de tension, et un accroissement de "l'intelligence créatrice" », ce dernier effet supposé reposant sur un concept central dans sa vision du monde : dans cette méditation, l'usage du mantra permettrait à l'esprit de se diriger vers un « état de silence infini » et de « pure félicité » appelé « conscience pure », équivalent au Soi de certaines traditions spirituelles

En 2004, Canter et Ernst ont examiné cinq études sur les effets de la méditation transcendantale sur la tension artérielle. Ils concluent qu'il n'y a « pas suffisamment de preuves de qualité pour conclure si oui ou non la MT a un effet cumulatif positif sur la pression artérielle », précisant que les recherches publiées comportaient d'importantes lacunes méthodologiques et étaient potentiellement biaisées par l'affiliation des auteurs à l'organisation de la MT. Voir lien https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9ditation_transcendantale

Le musulman se méfie de ce recyclage de pratiques à l’origine religieuse voire idolâtre étrangère à son esprit et à son dogme. C’est le cas de ce qui est maintenant appelé « technique mentale », ce qui laisse supposer que la MT a été déconnectée de ses racines qui se trouvent dans la tradition védique ancienne de l’Inde. Il faudra le prouver. 

En islam, il y a deux principes incontournables pour s’assurer qu’on reste dans ses enseignements fondamentaux : la rabbaniya et la shumuliya. Le premier terme renvoie à ceci que la source de l’islam est divine, donc pure et infaillible et le second, qu’en tout il faut que les enseignements de l’islam guident notre action. Il ne faut jamais perdre de vue ces deux exigences au risque d’avoir un destin de feuille morte et d’être emporté par tous les vents.

En matière de tout ce qui est qualifié de mental et spirituel, le musulman devrait se méfier de tout ce qui n’est pas validé dans le cadre de ce qu’enseignent le dogme et le culte de l’islam.

Dans ce cadre, il devrait se suffire des pratiques cultuelles de lecture/récitation du Coran, de Zikr selon ce que la sunna enseigne au quotidien, de prières obligatoires et surérogatoires (nafila), notamment nocturnes (moment de ferveur privilégiée), etc.

J’ai de fortes réserves sur cette « technique mentale » de la MT dans laquelle on se concentre sans nous dire sur quoi on fixe notre attention. Est-ce qu’on récite quelque chose, si oui quoi ?

Je ne demanderai à aucun musulman ou musulmane surtout les jeunes de participer à ce genre d’organisation et de pratiquer ces « techniques » dites mentales, spirituelles et tout ce qu’on veut. La prudence et l’exigence de protéger sa foi musulmane requiert une prise de distance envers ce genre d’organisations et de « techniques » jusqu’à preuve du contraire.

Bien à vous

About Author

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

17 Responses Found

NewsLetter

Abonnez-vous pour recevoir nos lettres d'information dans votre courriel !