lundi 12 avril 2021
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 346
Violence électorale : Déclaration des Organisations de la Société Civile sénégalaise

Violence électorale : Déclaration des Organisations de la Société Civile sénégalaise

 La campagne électorale pour l’élection présidentielle ouverte le 3 février 2019, au Sénégal, bat son plein avec un déploiement des cinq candidats dans les régions de l’intérieur du pays.

Il faut rappeler que les Organisations de la société civile avaient attiré l’attention des acteurs politiques sur le climat tendu, suite aux résultats du parrainage et avait très tôt lancé un appel à la paix, à la retenue et à une campagne électorale basée sur des débats d’idées, de propositions de programmes, bannissant toute violence.  

Mais, après moins de dix jours de campagne, on note une escalade de la violence verbale et physique avec des attaques de convois et de caravanes dans certaines zones. 

Ce fut le cas à St Louis, à Mbour, à Fatick, à Thiès, avec de nombreux blessés suite à des affrontements entre coalitions. 

Cette escalade de violence a atteint un point critique le lundi 11 février 2019 à Tambacounda, suite à des affrontements entre deux camps, occasionnant la   mort d’au moins trois personnes et de nombreux blessés.   

 Les Organisations de la société civile sénégalaise souhaitent un prompt rétablissement aux blessés et   s’inclinent devant la mémoire des victimes.  

Aussi, les Organisations de la Société Civile condamnent fermement ces actes de violences dans notre pays, le Sénégal perçu comme une vitrine de la démocratie en Afrique, et dans le monde. 

De pareilles dérives ne devraient plus se reproduire.

C’est pourquoi, Nous, Organisations signataires de cette déclaration,  

 Réitérons notre appel à la paix, aux respects des règles du jeu démocratique, 

  • Dénonçons toutes formes de dérapages et de violences de quelque bord que cela   vienne ; 
  • Lançons un Appel solennel à la paix et à la retenue, afin de préserver un climat électoral apaisé.     
  • Invitons tous les candidats à diffuser chacun un message ferme de paix à leurs partisans, 
  • Exigeons qu’en lieu et place des services privés de sécurité, (milices), que nos forces de défense et de sécurité assument entièrement leurs responsabilités régaliennes de protection des candidats et des citoyens. 
  • Rappelons aux autorités judiciaires, l’urgente   nécessité d’une enquête impartiale pour faire la lumière sur les événements sus- mentionnés 
  • Enfin, les Organisations de la Société invitent les candidats à signer la Charte d’Ethique des candidats à l’élection présidentielle du 24février 2019.  

      

Fait à Dakar, le 12 février 2019

 Ont signé pour la Société Civile :

 Les Organisations membres de la COSCE (Collectif des Organisations de la société civile pour les élections ; 

Les Organisations de la PACTE ;(Plateforme des Acteurs de société civile pour la transparence des élections) ;

Les membres de WANEP- Sénégal ; 

Africa Jom

GOREE INSTITUT ;

Caritas Sénégal ;

Le Forum social sénégalais ;

WANEEP ; 

GOREE INSTITUT  

About Author

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

109 Responses Found

NewsLetter

Abonnez-vous pour recevoir nos lettres d'information dans votre courriel !